Réduire sa production de déchets

Le Grenelle de l’Environnement, voté le 23 juillet 2009, donne comme objectif une réduction de la production d’ordures ménagères par habitant de – 7% en 5 ans. La prévention des déchets est inscrite comme la première priorité dans la gestion des déchets.

 Pour s’inscrire dans cet objectif, le syndicat  Lien externe Bil Ta Garbi a signé en décembre 2009 avec l’ Lien externe ADEME un accord cadre pour mettre en place un Programme local de prévention des déchets.

 Les objectifs du Programme Local de Prévention :

  1. Réduire de 7% la quantité moyenne d’ordures ménagères produites par habitant et par an d’ici 2014 ;
  2. Diminuer l’usage des produits dangereux pour l’environnement ;
  3. Etre exemplaire en matière de prévention des déchets ;
  4. Créer de nouveaux partenariats, et notamment en soutenant des porteurs de projets ;
  5. Etre en cohérence avec le Plan Départemental d’Elimination des Déchets et Assimilés ;

 La Communauté de Communes Nive-Adour et le Syndicat Mixte Bil Ta Garbi travaillent en étroite collaboration afin de décliner sur notre territoire les actions définies dans le Programme Local de Prévention.

Quelques actions de prévention engagées sur la Communauté de Communes Nive-Adour

Le développement du compostage et des bonnes pratiques de jardinage

Le compostage est un procédé naturel qui transforme la matière organique (déchets de cuisine et de jardins) en un produit comparable à l’humus appelé compost.  Ainsi, il est possible d’obtenir, chez nous, un excellent engrais grâce à la dégradation naturelle de nos déchets, qui peut être utilisé pour nos plantes en pot, jardinières et potager.

Pourquoi promouvoir le compostage ?

La composition des ordures ménagères des français (source ADEME) indique que les biodéchets (restes de cuisine) représentent plus de 70 kg par an par habitant. Selon, l’ADEME, grâce au compostage individuel, chaque année 40 kg de déchets par an et par habitant pourraient être économisés.

De plus, la quantité de déchets verts apportée en déchetterie ne cesse d’augmenter. En 2009, ils représentaient 38% des déchets gérés sur les déchetteries du territoire de Bil Ta Garbi. Pourtant, des techniques de gestion sur place des déchets verts existent (paillage, compostage en tas,…) et sont bénéfiques pour nos jardins.

L’objectif principal est de réduire les biodéchets, les déchets verts mais aussi les produits phytosanitaires en intensifiant la pratique du compostage et en développant la pratique du jardinage « naturel ».

Le compostage c’est facile, utile, économique et écologique :

  • Le compostage nécessite un peu de matériel et quelques connaissances de bases.
  • Le compostage permet d’enrichir le sol de nos jardins et représente une alternative aux engrais artificiels.
  • Il permet de réduire le tonnage des déchets à collecter, à incinérer ou à enfouir, générant ainsi moins de pollution et des coûts de traitement maîtrisés.

La Communauté propose à ses usagers des composteurs individuels moyennant une
participation de 10 €.

Vous avez la possibilité de réserver un composteur en contactant la
Communauté de Communes au 05 59 44 15 99.

Le guide du jardinage est également à votre disposition pour jardiner au naturel  ainsi qu’un guide sur le compostage.

Par ailleurs, la Communauté vient de lancer une expérimentation du compostage en pied d’immeuble sur des résidences collectives « pilotes ». Suivant le retour d’expérience, cette pratique sera proposée à l’ensemble des résidences collectives

L’autocollant STOPUB

Cette opération consiste pour les usagers, à apposer sur leurs boîtes aux lettres un autocollant signalant leur volonté de ne pas recevoir de publicité.

L’objectif principal est de réduire les imprimés non sollicités distribués dans les boîtes aux lettres.

Depuis 2007, la diffusion de l’autocollant Stop Pub est une action bien en place sur le territoire : 20 % des boîtes à lettres étaient équipées d’un autocollant Stop Pub en 2009. Le Syndicat Bil Ta Garbi souhaite poursuivre cette sensibilisation auprès des particuliers, des syndics de copropriété et des annonceurs.

 

Des autocollants STOPUB sont à votre disposition au siège de la Communauté de Communes Nive-Adour et dans votre Mairie.

La mise en place du verre réutilisable

La mise en place de verre réutilisable permet de réduire de manière significative la production des déchets plastiques lors d’événements festifs (fêtes de village, spectacle, festival, repas, …). Le principe est simple, au lieu d’utiliser un verre à chaque consommation, on réutilise toujours le même gobelet qui est ensuite lavé et sera réutilisé sur d’autres manifestations.

L’avantage de cette initiative c’est : moins de déchets produits sachant que les verres plastiques classiques ne sont pas recyclables et finissent dans les ordures ménagères.

Les gestes éco-responsables du quotidien doivent trouver leur prolongement hors du domicile, dans le travail mais aussi les loisirs.

Depuis 2012, le verre réutilisable est en place au niveau des fêtes de village. En effet, la Communauté a mis en place un dispositif d’accompagnement pour les Comités des Fêtes.

Le dispositif vient d’être élargi aux autres associations organisatrices d’évènements sur la Communauté.

De plus en plus conscients des enjeux écologiques, organisateurs et participants cherchent à diminuer au maximum l’impact environnemental de leurs événements mais ne savent pas toujours comment faire et où trouver l’information.

 

 

Promotion du réemploi et de la réparation

Promotion du réemploi et de la réparation

Pourquoi ?

L’étude menée sur la composition des ordures ménagères des français par l’ADEME indique que chaque français jette en moyenne 7 kg de textiles (vêtements, chaussures,…) par an. Ainsi, décider d’offrir une seconde vie à un vêtement ou un appareil en le donnant, en le réparant ou en le vendant d’occasion plutôt que de le jeter constitue un geste de prévention. Il offre à la fois des bénéfices financiers et peut permettre aussi de soutenir ou développer certaines activités économiques locales.

De plus, de nombreux comportements de consommation s’inscrivant dans une logique de réduction de déchets permettent de remplacer l’achat de biens peu durables par des services.

 

Comment ?

  • Le partenariat avec la Communauté d’Emmaüs : depuis 2008, la Communauté de Communes de Nive-Adour et le syndicat Bil ta Garbi ont signé une convention avec la Communauté d’Emmaüs afin que cette dernière ait libre accès aux déchèteries pour récupérer des objets encore réutilisables et leur offrir une seconde vie (textiles, jouets, livres, vaisselles...).
  • Développement de la collecte des textiles avec une densification des points d’apport volontaire sur le territoire 
  • Création d’un annuaire des acteurs de la filière de la réparation et du réemploi pour mieux promouvoir leurs activités 
  • Depuis 2012, un partenariat a été passé avec l’entreprise de réinsertion Recycl’Eco. Elle collecte certains déchets d’équipements électriques et électroniques en déchèteries, les répare et les revend à des prix abordables

Pour aller plus loin dans sa démarche de réduction des déchets

De consommateurs nous devons passer acteurs en faveur de notre environnement. Il est impératif aujourd’hui de sortir de la logique «de se débarrasser de ses déchets » à une logique de « gérer ses déchets de manière responsable ».

La Communauté de Communes Nive-Adour et le Syndicat Mixte Bil Ta Garbi peuvent mettre en place les meilleurs dispositifs qui soient en faveur de la protection de l’environnement, rien ne pourra se faire sans l’intervention d’un 3eme acteur : le citoyen. Chaque citoyen est un acteur majeur de la politique publique de gestion des déchets ménagers. 

Pour vous accompagner dans votre démarche de réduction et de tri des déchets, le Lien externe  Syndicat Bil Ta Garbi vous apporte des informations qui vous permettront de développer et d’enrichir vos pratiques.